BLANC ENNEMI

Une sirène qui vivrait seule au fond de l'océan depuis des milliers d'années. Un cimetière d'hydriades. Tous ces chemins que l'on n'empruntera pas. Auréoles de mystères. Un liquide sombre et visqueux qui renferme la vie. Tourbillonner, se perdre. Des reflets d'étincelles à l'infini. Billes d'air en suspens. Pétrole de nacre obscène. Se saborder, rejaillir. Palpiter. Des mondes en devenir. Une forme qui n'existe plus la seconde d'après. Comme une pensée qui traverse l'esprit pour ensuite disparaître, a-t-elle existé? Je suis venue ici avant ma naissance. C'est laid, c'est beau, ça fait peur. C'est chez moi.

BLANC ENNEMI

BLANC ENNEMI

BLANC ENNEMI

BLANC ENNEMI

BLANC ENNEMI

BLANC ENNEMI